La Culture Raisonnée

 

Depuis toujours au Château Moulin Haut-Laroque, le travail de la vigne a été considéré comme essentiel.

 

L’âge du vignoble, dont un tiers a largement plus de cinquante ans et dont certaines parcelles plus de quatre-vingt, témoigne de notre volonté de conserver l’identité et la spécificité de notre maison familiale.

 

La multiplication des travaux manuels qui y sont effectués (taille restrictive, ébourgeonnage, échardage, effeuillage au coeur du pied, vendanges en vert, effeuillage côté levant puis côté couchant, etc.), bien qu’harassants et couteux, est un devoir absolu que nous nous imposons chaque année pour produire un vin toujours plus qualitatif.

 

Au Château Moulin Haut Laroque, tout est fait pour produire les raisins les plus typés, les plus sains et les plus purs. Et ce, quitte à réduire de manière très sensible nos rendements.

 

Au delà de l’aspect manuel & traditionnel de nos choix de culture, Château Moulin Haut-Laroque est également engagé dans le Système de Management Environnemental (SME) du CIVB. Cette démarche menant à la certification ISO 14001 nous permet de maîtriser au mieux l’impact écologique de nos actions mais aussi d’apporter des solutions adaptées aux problématiques de sécurité, de traçabilité et de management de l’humain.

logo-SMEISO14001-tn

 

La Récolte

 

Chaque grappe est récoltée le jour « J » suite aux multiples analyses de maturité réalisées ainsi qu’aux dégustations d’échantillons représentatifs de graines de chaque parcelle.

 

Toutes les grappes sont détachées par la main experte d’un coupeur puis convoyées par un porteur dans des cagettes. Un premier “examen de passage” est effectué sur place afin de ne garder que les meilleurs raisins. Selon les années, entre 30 et 50 personnes peuvent intervenir à ce stade.

 

Arrivées au cuvier, les grappes sont déposées sur une première table de tri où sont écartées celles jugées imparfaites. Puis, toutes les rafles sont éliminées par l’intermédiaire d’un érafloir à mouvements pendulaires: un Oscyllis 200!

 

Enfin, les survivants cheminent sur une longue table de tri vibrante où un travail de fourmis est fait pour déloger les derniers “indésirables”. La présence d’un minimum de 14 personnes est nécessaire pour cette étape de précision.

 

Pour finir, le traumatisme d’une pompe et d’une longue tuyauterie serait selon nous une aberration. C’est pour cette raison que, depuis 2000, nous transvasons les graines par gravité, directement dans les cuves.

 

DSC_0587

 

Vendanges2013_miseenplace

 

Raisin Fronsac

 

DSC_0024

 

DSC_0611

 

DSC_0614

 

Pompe_peristaltique

 

La Vinification

 

Grâce à des bâtiments modernes, à des installations haut-de-gamme et à la régulation automatisée des températures de nos cuves, chaque type de raisin va fermenter et macérer « à la carte ». L’insufflation de grosses bulles sous le marc va l’émietter et faciliter la capillarité et le drainage réduisant à quelques minutes seulement le remontage biquotidien. D’ailleurs, cette étape est effectuée uniquement à l’aide d’une pompe péristaltique.

 

Lorsque la dégustation le commande, le marc est égoutté à très basse pression par l’effet d’une membrane gonflée pneumatiquement. Le convoyage du marc par gravité va permettre de préserver l’intégrité et la pureté des éléments.

MoulinHtLaroque_6

 

Les Fermentations et l’Élevage

 

Dès le décuvage, les vins de goutte et de presse sont entonnés. 100% des fermentations malo-lactiques vont s’effectuer en fûts de chêne français dont plus d’un tiers de neuf. Selon l’année, des bâtonnages et des micro-oxygénations seront réalisés afin de laisser en contact le vin et les lies fines.

 

Quinze à dix-huit mois vont s’écouler avant la mise en bouteilles, ils seront ponctués par des soutirages et des sous-assemblages en prévision de l’assemblage final.

DSC_0085-large

 

L’Assemblage et le Conditionnement

 

L’assemblage résulte directement du travail réalisé au préalable. Il sera determinant pour la qualité de notre grand vin, Château Moulin Haut-Laroque et celle de son dauphin, Château Hervé-Laroque.

L’assemblage est la carte d’identité du millésime, et du vin plus généralement. C’est donc bien Jean-Noël et Thomas Hervé qui décident de son caractère.

 

Lorsque l’assemblage est défini, c’est l’heure de la mise en bouteilles. Par soucis du détail, la production de Château Moulin Haut Laroque est conditionnée dans des bouteilles de type ‘Lourde Tradition Patrimoine’ et accompagnée d’un bouchon de liège ‘naturel’ de 54mm de long habillé par la suite d’une capsule en étain.

 

degustation-technique-carreDSC_0081Capsule-carreCB-carre

© Château Moulin Haut-Laroque. 2017 Mentions légales. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.